Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Capuche

  • : le bonhomme capuche
  • : Epicerie à bricoles. Collages en stock, phrases à tiroirs, anecdotes nocturnes et papillons.
  • Contact

 

blablabla, blablabla, bla,

 Marseille, blabla, Rouen blablablabla Paris.

Lyon blablablabla.


et des blablas rouges aussi

(des fois).

 

une tasse de thé ?

Bienvenue sur mon blog !




 

Dans Le Fond De Ma Capuche

25 avril 2008 5 25 /04 /avril /2008 11:06

On entend très très souvent cette assertion : travailler avec que des femmes c'est l'horreur.
L'autre soir encore, dîner entre potes-filles : "travailler avec des nanas c'est le pire".

Moi, ça me laisse plexe.
Per-plexe.

Je sais et comprends le back-ground : les petites histoires, la langue pendue, l'affectif investi...
mais tout de même. Merde alors. Les filles.

Mais alors entendre la suite, dans la bouche de super-pote-copine :
"Je sais pas, elles doivent sentir les rivales... ça doit être les hormones."
(mode semi-comique pas bien clair)

Ca non alors !!!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

arbobo 28/04/2008 14:00

oui ça doit être un des poncifs destructeurs que j'ai entendu le plus souvent :-(Pourtant, tous les hommes que je connais préfèrent ne pas travailler qu'avec des hommes, et je ne connais pas que des féministes.

mebahel 25/04/2008 11:55

Le nombre de fois où j'ai entendu ça... d'autant que bosser en préélem c'est le plus souvent ne bosser qu'avec des nanas.Ben zéro pbme.Ce sont des individus comme les autres.Le pbme apparaît dès lorsqu'un zhom pointe à l'horizon,  si et seulement si une ou plusieurs dans se mettent dans le comportement type de séduction ou de maternage du zhom. Et on me fera pas croire que ce sont les z'hormones, hein.Sinon, ben ça roule.Comme quoi les femmes sont bien conditionnées à s'autodétester.. toujours l'effet de groupe minoritaire et infériorisé...avec effet chèvre, heu pardon, bouc émissaire (brebis galeuse on dit) ...etc etcchuis donc merplexe aussi :-)