Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Capuche

  • : le bonhomme capuche
  • : Epicerie à bricoles. Collages en stock, phrases à tiroirs, anecdotes nocturnes et papillons.
  • Contact

 

blablabla, blablabla, bla,

 Marseille, blabla, Rouen blablablabla Paris.

Lyon blablablabla.


et des blablas rouges aussi

(des fois).

 

une tasse de thé ?

Bienvenue sur mon blog !




 

Dans Le Fond De Ma Capuche

26 janvier 2008 6 26 /01 /janvier /2008 14:02

Acte I.


Big-sous-chèfe pratique le management gastronomique. Régulièrement, elle nous amène des paquets de gateaux et des pains aux raisins. J'ai tendance à trouver ça globalement sympathique, bien que parfois ça me laisse perplexe. C'est qu'elle le fait avec un certain manque de naturel. Parfois, j'ai l'impression qu'on est des chevaux. (Qu'on nous donne de l'avoine.)


Big-sous-chèfe exhibe une hexis fort aristocratique. Quelque chose dans le maintien, dans la voix, dans les montures de ses lunettes Chanel. Dans la tenue en points de suspension de son prénom composé, piqué à trois épingles.
Je me traîne l'impression tenace que Big-Sous-chèfe me prend pour une conne.


Je me suis demandé ce matin ce que j'apprenais, tous les jours, dans cette bâtisse de labeur. La première réponse qui m'est venue, c'est la patience. (Dieu du Travail apprenez-moi la persévérance.)

Acte II.


Big-sous-Chèfe me prend définitivement pour un cancrelat (comme dit Brille-et-Grince (j'aime bien les noms d'Indiens) : "j'ai rêvé là ou elle m'a parlé comme à de la merde ?")
"Nan mais elle est pas du même monde que nous", analyse Brille-et-Grince - et je dérive vers des considérations écarlates : comme ici, la structure hiérarchique de l'organisation reflète l'empilement des classes sociales les unes sur les autres.

Avec ses parenthèses et ses distorsions, ses droits-de-regards et ses entourloupes.

(Post scriptum : spéciale dédicace à Mehabel pour les noms d'Indiens qui déchirent ;-))

(Rouge post scriptum : rapport à mon précédent post, oui je sais les revenus du travail les revenus du capital tout ça... Les portes-monnaies les plus gras n'ont que peu de choses à voir avec la durée des études (capitaux familiaux, pousse-mousse financier), et indexer rigoureusement le niveau des revenus à la nature / durée (difficulté ? hum) des études de chacun représenterait déjà un progrès kangourou. Réaliser dans le texte la méritocratie véritable ? Sans doute l'aspiration de beaucoup de gens raisonnables. Je continue à trouver cela pas net.)

Partager cet article

Repost 0
Published by Ox - dans Dur boulot
commenter cet article

commentaires

mebahel 27/01/2008 11:07

ouh, chuis flattée ;-)