750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Capuche

  • : le bonhomme capuche
  • : Epicerie à bricoles. Collages en stock, phrases à tiroirs, anecdotes nocturnes et papillons.
  • Contact

 

blablabla, blablabla, bla,

 Marseille, blabla, Rouen blablablabla Paris.

Lyon blablablabla.


et des blablas rouges aussi

(des fois).

 

une tasse de thé ?

Bienvenue sur mon blog !




 

Dans Le Fond De Ma Capuche

23 janvier 2010 6 23 /01 /janvier /2010 22:21
Bonjour à tous,

bon, c'est pas un scoop, vous vous en étiez un peu rendu compte -
la Capuche est entrée dans une lonononononongue période d'hibernation...

Après toute une série de "cachée / coucou ! / partie... / coucou ! / disparue..." bref, cette fois-ci, je crois que c'est la bonne : je n'écris plus sur la Capuche, car malgré toute l'affection que je porte à ce blog cher à mon coeur, et à la bestiole qui s'est agitée pendant presque quatre ans au fond de sa capuche...
je n'y arrive plus, je ne me sens plus à l'aise dans cette maison. Je n'ai plus envie de parler de moi, plus envie de parler de ma vie. J'ai l'impression que c'est con, que ça intéresse personne, que j'écris des foutaiseries ;p.


Parce que, malgré tout, je conserve l'envie d'écrire, de réfléchir par écrit, et de partager, je vais planter ma tente ailleurs - un peu plus loin, dans un carré d'eau salée. Pour ceux qui veulent me suivre, c'est

par ici.


J'y causerai féminisme bien lourd - on change pas la vieille guenon ; cette fois-ci ça sera du lourd théorique, et surtout du lourd-des-autres, passé par ma moulinette à moi : bouquins lus, articles lus, séminaires écoutés, etc.

Bon, je vous cache pas que là aussi, j'me suis beaucoup pris la tête - sur le mode "pour quoi faire, pour intéresser qui, pour être lue par qui, pour dire quoi d'intelligent, pour..." ???

Bon eh ben je sais toujours pas bien, mais j'y vais quand même, à la force de mes petites nageoires...

Je vous attends nombreux sur la Méduse !!

Merci d'être passé-e-s par ici

Ox

blog-4.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires

total law 06/01/2021 13:05

Its through all of our understanding plus application of your wisdom protected within all these four Guidelines of Life that should determine all of our experiences most people will enliven throughout and also lives. During all of our lives lots of questions arise in the awareness of the very most contrasts that you can get having been brought to life by the decisions we designed. Some of experiences are upon an individual basis whilst some can often be experienced by entirety of such on The planet.

carpet cleaning abu dhabi 03/09/2020 10:50

That whether you can be a sixty days hour in one week accountant or even stay in your home mom, sometimes you will jut get much too busy. When lifespan gets occupied the absolute very last thing it's good to worry approximately is cleaning your personal property, but sanctioned necessity notebook cannot take too lightly.

Jean-Marc 21/01/2012 10:29


Bonjour, oui j'ai voulu réagir à ce drame de la vie ordinaire que vous décrivez. Le racisme horrible est partout, de même que l'homophobie. Allier les deux ça fait vendre encore mieux. Sevket
Savas qu'il soit gay turc ou en s'enf... a tout simplement pêté les plombs suite à un imbroglio sentimental, suite au chômage, suite à plein d'éléments cumulatifs. L'amant aurait été une femme,
c'était pareil. Turc ou non, l'homme reste homme et la pression de l'entourage peut prendre des formes d'oppression larvée. Certes Sevket a été condamné pour son acte fou. J'ai connu Sevket
professionnellement. Je tiens à préciser qu'il était un homme doux, moderne, libéral, bien intégré. La bestiole sous la capuche c'était les "autres", ce regard insupportable qui juge et qui tue.
Et qui a fait basculer un homme ordinaire vers la folie. D'autres se suicident. Un tiers des jeunes homosexuels a tenté de se suicider. Combien de jeunes d'origine étrangère ont craqué sous le
fait du racisme au quotidien par le suicide ou par des actes delictueux en devenant rebelles (gangs de rue etc...). Les chiffres sont muets mais on peut se poser la question. Il faut noter que ce
sont les conditions de vie dans lesquelles les personnes vivent, la pression sociale qui sont cause de bien de pathologies, d'actes terribles et il serait bon de s'attaquer à ces causes réelles
(le racisme, l'homophobie...) pour créer une société plus belle et plus juste. Cordialement