Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Capuche

  • : le bonhomme capuche
  • : Epicerie à bricoles. Collages en stock, phrases à tiroirs, anecdotes nocturnes et papillons.
  • Contact

 

blablabla, blablabla, bla,

 Marseille, blabla, Rouen blablablabla Paris.

Lyon blablablabla.


et des blablas rouges aussi

(des fois).

 

une tasse de thé ?

Bienvenue sur mon blog !




 

Dans Le Fond De Ma Capuche

10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 23:13
L'investissement massif de ces petites filles dans le forum sur des thèmes vraiment à la con, et l'énergie que beaucoup ont mise à réclamer une rubrique "beauté"... rajoutent un peu de savon sur la pente : attention à ne pas tomber dans le "ben oui mais regardez, c'est elles qui veulent ça, ça leur plaît, c'est vraiment répondre à leur demande".

Elles ne s'intéressent pas "naturellement" à leur apparence physique ; mais, de fait, leur apparence physique est importante : elles sont valorisées / dévalorisées à travers elle, et on leur apprend qu'elles doivent y prêter attention.
Il est donc logique, à partir de là, que d'une part elles investissent dans la recherche de trucs / techniques / savoirs divers, dans l'apprentissage enfin de la "beauté", et d'autre part qu'elles ressentent et manifestent le besoin d' (avoir un lieu où) exprimer leur désarroi / angoisses / doutes. (Exprimer et partager : le forum instaure une communauté : mise en commun à la fois des techniques (pour se débrouiller) et du vécu (de l'oppression) : ça fait chier / c'est lourd / je peine.)

La quantité de messages "beauté" sur le forum (émanant de fillettes entre 7 et 14 ans, on va dire) est donc tout à la fois le signe du bon fonctionnement du message : "fais-toi belle" / "rends-toi désirable", et l'expression d'un besoin de soutien face aux pressions sociales subies.

Je pense qu'il faut faire une différence entre le forum et le rédactionnel du magazine, entre ce qui est écrit (dans une certaine liberté) par les fillettes, et ce qui l'est par les adultes à leur intention, au sujet de la "beauté".
Toute la question est de déterminer la poule et l'oeuf, ou le pourcentage de poule et celui de l'omelette ; autrement dit : quoi / qui contribue (le plus) à établir et consolider la norme ?
Les messages sur le forum peuvent être interprétés comme un symptôme ; certes, ils jouent eux aussi un rôle dans la confortation des normes ("sois belle (variante : coquette / branchée / à la mode)", "sois belle pour les autres", "sois belle pour les hommes (/garçons)", "si tu n'es pas belle aie honte / déteste-toi" etc.).
Mais est-ce que les articles du magazine ne contribuent pas d'une manière toute diffférente à cette intensification du message ? (Est-ce que les rédactrices ne font pas beaucoup plus la poule ?) D'abord parce que ce sont des adultes. Ensuite parce que leur fonction de rédactrices / auteures dans un journal leur confère une position d'autorité.

Est-ce que les articles "mode" ou "beauté" de Julie fonctionnent plus comme des réservoirs de "techniques / savoirs" pour répondre à l'injonction, à laquelle on ne peut pas se soustraire, du "fais-toi belle", et sur le mode du conseil / soutien (ils fonctionneraient donc davantage comme ressources), ou plus comme un rappel de la norme / à la norme ?....
Toute la question est là.
(J'imagine qu'il n'y a pas de réponse universelle en soi, valable pour toutes les lectrices / tous les articles / tous les moments de lecture : cela se joue localement dans chaque acte de lecture dans le rapport entre la petite lectrice et le contenu de l'article - mais globalement ?...)

Partager cet article

Repost 0

commentaires